F.A.Q

Ici vous trouverez les questions les plus posés!

  • Est-ce que l’intervenant(e) se trouve dans la salle avec la famille ou derrière une vitre ?

L’intervenant(e) est présent(e) en tout temps dans la même pièce que les familles lors des visites supervisées.  

  • Est-ce que les visites supervisées peuvent se faire à l’extérieur de l’organisme?

Les visites supervisées se passent uniquement à l’intérieur des locaux de l’organisme.

  • Est-ce qu’il faut avoir eu un jugement de la Cour pour pouvoir bénéficier des services de l’organisme?

Non. Les familles peuvent recevoir les services sur base volontaire, lorsqu’il y a une entente entre les deux parents. Nous pouvons aussi collaborer avec votre intervenant à la protection de la jeunesse pour que vous receviez des services auprès de notre ressource.

  • Est-ce que les services peuvent être gratuits si les parents sont sans emploi ?

Non, une contribution parentale est exigée aux les parents. Vous pouvez vous référez à notre grille tarifaire.

  • Est-ce que l’organisme dessert un territoire seulement?

L’organisme dessert toute personne désirant utiliser nos services. Cependant, les échanges ou les visites supervisées sont offerts dans nos locaux seulement, et ce même si vous n’habitez pas la ville de Baie-Comeau.

Vous pouvez toute fois vous référé au site du regroupement québécois des ressources de supervision des droits d’Accès et regarder s’il a une ressource plus près de votre région. http://rqsda.org

  • Est-ce que les parents se voient lors des échanges de garde et des visites supervisées?

Non, il n’y a aucun contact entre les parents. Les heures d’arrivée et de départ sont différentes pour chacun des parents.

  • Est-ce que le SSDA peut assurer le transport des familles?

Non, l’organisme ne fait aucun transport. Les usagers assurent leur propre transport. Cependant, une tierce personne désigné comme transporteur peu amené l’enfant à la visite ou à l’échange de garde ou venir le chercher si le parent en a informer l’organisme.

  • Est-ce que les intervenants(e) peuvent aller vérifier les sièges d’auto d’enfant dans les voitures lors des échanges de garde?

Non, les intervenants(e) restent à l’intérieur des locaux de l’organisme. Par contre, s’il est mentionné dans le jugement que les parents doivent montrer le banc d’auto de l’enfant à l’intervenante lors d’un échange de garde, celle-ci s’assurera que les parents le lui montrent lors de leur arrivée à l’organisme.

  • Qu’est-ce qu’il arrive lorsqu’un parent ne se présente pas à l’organisme pour faire l’échange de garde de l’enfant et qu’il reste injoignable?

L’autre parent est aussitôt prévenu du retard du parent et par la suite de son absence. L’échange de garde est donc annulé et il lui est alors demandé de venir chercher son enfant. Si aucun parent ou personne inscrite au dossier en cas d’urgence, n’est en mesure de se présenter pour récupérer l’enfant, l’organisme se réserve le droit d’appeler la Direction de la Protection de la Jeunesse.

  • Est-ce que l’organisme fournit des collations et les repas?

Non, ce sont les parents qui fournissent les repas et les collations.

  • Quelles sont les activités qui peuvent être faites lors des visites supervisées?

L’organisme fournit des jeux de tout âge, mais le parent et l’enfant peuvent également apporter leurs jeux, s’ils le désirent.

  • Est-ce que le parent gardien peut assister aux visites supervisées?

Non, nous acceptons uniquement la présence du parent visiteur dans nos locaux. Les intervenants(es) sont présent pour l’enfant si la situation le nécessite, nos intervenants avisera le parent gardien qui pourra venir chercher le ou les enfants.

  • Qui doit payer les frais?

Dans la majorité des cas ce sont les usagers de nos services qui paient les services. Cependant, dans certains cas les frais sont déterminés par une entente entre les parents ou les référents. L’organisme ne peut décider de la répartition des coûts.

  • J’ai un(e) intervenant(e) de la protection de la Jeunesse qui suit mon dossier. Est-ce que je peux quand même demander des services au SSDA ?

L’intervenant(e) de la Protection de la Jeunesse doit autoriser cette demande avant que les services puissent avoir lieu. Nous travaillons en collaboration avec les intervenants qui suivent votre dossier.

Vous n’avez pas trouver de réponse